Skip to main content

Depuis 2018, le Mouvement associatif de Champagne Ardenne offre aux bénévoles associatifs, la possibilité de monter en compétences.En effet, l’Apasse (Association professionnelle sportif et socio-éducatif de l’Aube) propose de formations pour les responsables associatifs. C’est tout naturellement que Michel Mayayo, nouveau président du Rosières omnisports, a inscrit l’ensemble des présidents de sections à une formation délocalisée, de 8 heures sur « la fonction employeur dans une association ».
Embauches, contrats de travail…Dès lors qu’une association embauche des salariés, ceux-ci sont soumis au droit du travail (articles L 1131-1 et suivants du Code du Travail) et de la sécurité sociale, à l’instar de tout autre salarié d’une quelconque entreprise dite traditionnelle. Au sein des associations peuvent cohabiter bénévoles, salariés et volontaires. Des conseils s’imposaient. Durant deux soirs, le président du ROS et les présidents des sections qui emploient des salariés (handball, football, judo, gym volontaire et tennis) ou la section susceptible de le faire (escalade) se sont donné rendez-vous dans la salle de la résidence seniors Sainte-Madeleine à Rosières.

Durant cette formation, très riche, il a été question des principales formalités liées à l’embauche d’un salarié, les types de contrats de travail, le plan de formation des employeurs… Pour Michel Mayayo, les explications et les outils donnés seront un moyen de travailler ensemble avec les responsables des sections pour réactualiser les contrats.D’autre part, le ROS a signé une convention avec l’Apasse. Il lui communique chaque mois le nombre d’heures travaillé par les salariés et les éléments de rémunération. Les bulletins de salaires sont édités et remis à l’association.

Les déclarations sont adressées aux différents organismes sociaux. Elles sont, pour la plupart, transmises directement via le réseau informatique. Un double papier est envoyé à l’association pour la tenue de sa comptabilité.Le ROS est maintenant fin prêt à consolider ses activités, structurer et pérenniser ses emplois et sait compter sur son nouvel interlocuteur.

Les autres articles qui peuvent vous intéresser :